Le blog de C-Campus

Bâtir une architecture pédagogique blended

innovation_pedagogique_2Bâtir une formation blended, ce n’est pas seulement juxtaposer des formations présentielles à côté de modules E-Learning. Cela nécessite de combiner au mieux les trois pédagogies distancielles, présentielles et expériencielles en fonction des objectifs et du contexte de formation. Voici deux principes et une démarche que nous utilisons pour former des chefs de projet de formation blended.

Exemple d'architecture intégrant processus d'implication et d'évaluation (hors encadré) et processus formatif (encadré)
Exemple d’architecture intégrant processus d’implication et d’évaluation (hors encadré) et processus formatif (encadré)

Casser la routine

Nous le constatons trop souvent, le temps passé à concevoir l’architecture pédagogique est très court. Les chefs de projet formation appliquent des routines dans ce domaine : “on démarre par un e-learning, on fait un stage de 2 jours et on accompagne l’application sur le terrain“. Ce type d’architecture n’est pas mauvaise en soi, mais ne peut pas fonctionner à tous les coups. La réussite dans les programmes blended passent par une réflexion approfondie sur l’articulation entre les différents processus d’implication, de formation et d’évaluation de la formation. Ce n’est qu’après avoir bien analysé les objectifs et le contexte de formation que l’on peut proposer une architecture multimodale supérieure à un simple stage.

Penser les trois processus simultanément

Dans une formation mono modale de type stage ou consultation de module e-learning, l’architecture est généralement simple : l’apprenant est invité à participer au stage ou à consulter son module, puis à réaliser éventuellement une évaluation et l’affaire est réglée. Dans un processus multi modal, trois processus s’imbriquent du fait de l’individualisation de la formation et de sa réalisation sur une période relativement longue :

Processus d’implication

L’apprenant est amené à entrer progressivement dans son parcours d’apprentissage. Pour les parcours les plus longs, il est important de régénérer la motivation au cours de l’apprentissage. Différentes techniques existent : challenge autour de E-Quiz, réalisation de projets en petit groupe, participation au réseau social des apprenants…

Processus de formation

L’apprentissage est distribué. Il est réalisé en différentes étapes et chacune est interdépendante de l’autre. Le succès passe par la qualité de ces interdépendances : un module de e-learning renvoie à un exercice en groupe en présentiel, une fiche E-Reading peut être utilisée en support d’une séquence de tutorat, etc.

Processus d’évaluation

L’évaluation ne se limite pas à mesurer les acquis en fin de formation, mais se déploie à travers un processus en trois temps : avant l’entrée, en cours de parcours et à son terme. Ces évaluations sont le plus souvent formatives et renforcent le niveau d’engagement des apprenants. Elles sont, par conséquent, à concevoir en étroite relation avec les processus d’implication et de formation.

La qualité d’un parcours blended dépend de l’optimisation des inter relations entre ces 3 processus. Il n’existe pas de parcours idéal ou type, mais seulement des architectures cohérentes qui combinent au mieux les différentes étapes d’implication, de formation et d’évaluation.

Utiliser une démarche en 6 étapes

Pour réussir ces combinaisons, nous proposons à nos stagiaires une démarche en 6 étapes. Ces étapes sont adaptées des approches classiques d’ingénierie pédagogique. Les voici résumées :

5 étapes pour produire une architecture pédagogique
5 étapes pour produire une architecture pédagogique

 

 

Marc Dennery

Marc Dennery

Vous avez apprécié cet article, abonnez-vous au blog ! 

Add comment

S'inscrire au Blog de C-Campus