Le blog de C-Campus

Variations sur une AFEST – #7 L’AFEST portant sur un domaine transverse

Il n’existe pas une façon unique de mettre en oeuvre l’AFEST. A travers la capitalisation des expériences de notre équipe de consultants et des plus de 350 référents AFEST certifiés ou en cours de certification, nous avons pu identifier 10 exemple-types d’AFEST. Voici le septième exemple de variation sur une AFEST.

Contexte et élément déclencheur

Dans cette célèbre entreprise du secteur du loisir, il existe de multiples métiers : d’agent de sécurité à cuisinier en passant par opérateur d’attraction ou conseiller du centre d’appel. Au-delà de la singularité de chaque métier, une constante : tout le monde est au service du client – visiteur, qui doit vivre une expérience de qualité et un séjour inoubliable !

Dans le cadre de leur parcours certifiant avec C-Campus, le défi fixé par la responsable formation à l’équipe des référents internes est  de s’accorder sur un référentiel tronc commun d’accueil et d’accompagnement des visiteurs. Et cela dans le but de permettre aux futurs apprenants d’acquérir ou renforcer leurs compétences d’accueil.

Ce dispositif donne lieu à une AFEST « transverse » qui concerne principalement les salariés saisonniers du site, quels que soient leur « position » et leur rôle.

Une sacré gageure qu’ont su relever ces référents, tous opérationnels, et collectivement convaincus que la qualité d’accueil et de service perçue doit s’incarner de la même manière, quel que soit l’équipier qui en a la charge !

Caractéristiques, points forts et bénéfices

Le premier travail collectif d’ingénierie des référents AFEST est d’identifier les activités où les pratiques d’accueil et d’orientation des visiteurs sont prégnantes.

A partir de cette analyse du travail réel (et multi sectoriel), la deuxième étape consiste à créer un référentiel commun de compétences et comportements d’accueil et d’orientation.

Dans la 3ème étape il s’agit de s’accorder sur les activités AFEST proposées aux apprenants ainsi que sur les rituels communs de positionnement et d’accompagnement aux phases réflexives. Incidemment, les référents constituent une charte commune des droits et devoirs en formation, qui devient celle de l’entreprise.

Résultats

Les référents sont très satisfaits du projet : ils se trouvent de nombreux points communs au delà des « silos métiers », mettent  tous en oeuvre une AFEST sur des domaines transverses et déploient les mêmes techniques pédagogiques et les mêmes temps forts FESTifs !
Indirectement, ils constatent que leur premier métier commun repose sur l’accueil et l’accompagnement du visiteur tout au long de sa journée et que leur second métier repose lui, sur des spécificités de savoir faire et savoir être, elles-mêmes propices à d’autres AFEST.
La responsable formation, quant à elle, pointe comme élément positif la dynamique collective des référents : elle l’entretient en leur permettant à plusieurs reprises de continuer à échanger et construire de concert le plan de développement des compétences en AFEST.
Cette entreprise pionnière dans le domaine des loisirs fait aussi partie des premières se lançant avec réussite dans des AFEST à large échelle. Elle choisit pour cela un sujet « évident » et partagé par tout le personnel et le management.
Marc Dennery

Marc Dennery

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir chaque lundi l'article du Blog C-Campus !

Renseignez votre adresse mail ci-dessous