Le blog de C-Campus

Variations sur une AFEST – #10 L’AFEST hybride portée par une branche

Il n’existe pas une façon unique de mettre en oeuvre l’AFEST. A travers la capitalisation des expériences de notre équipe de consultants et des plus de 350 référents AFEST certifiés ou en cours de certification, nous avons pu identifier 10 exemple-types d’AFEST. Voici le dixième exemple de variation sur une AFEST.

Contexte et élément déclencheur

Cette branche professionnelle dépose un nouveau certificat de qualification professionnelle. Appuyée par l’OPCO elle fait appel à un consultant C-Campus pour estimer la faisabilité d’un parcours de formation multimodale                        avec une forte composante AFEST. Le projet innovant consiste à associer un organisme de formation « architecte » et des référents AFEST internes de différentes entreprises volontaires de la branche pour créer le parcours et « tester » ce CQP en format AFEST.

Les différents protagonistes sont conscients que l’emploi cible est en tension et que l’offre de formation externe n’est pas adaptée (le métier visé est très spécifique dans un secteur d’activités, lui-même très particulier). Unanimement, la branche, l’OPCO et les partenaires associés (Pôle Emploi, etc.) décident de créer un parcours expérimental basé sur un mix de digital learning et d’AFEST pour permettre l’obtention de ce CQP (les entreprises sont ravis par ailleurs de former sur mesure leurs candidats). Un OF architecte est retenu par la branche et ses représentants sont d’ailleurs enthousiaste à l’idée d’intégrer eux-mêmes la modalité AFEST !

Caractéristiques, points forts et bénéfices

Les référents internes de plusieurs entreprises et 3 référents externes animés par C-Campus co – construisent le parcours pédagogique des apprenants CQP. En parallèle l’OF architecte identifie les ressources et modalités digitales complémentaires aux AFEST.

Le parcours s’étale sur une période de 9 mois et se réalise intégralement en entreprise. Chacun joue son rôle : le formateur référent externe anime à distance les apprenants et leur « pousse » des contenus utiles au métier. Il supervise les progrès de chacun et s’assure que les activités de travail lui permettent de développer les compétences attendues au niveau du CQP.

Les référents internes relocalisent (chacun dans son entreprise) le parcours type AFEST/CQP, identifient des pairs parmi les collègues de l’apprenant (qui viendront l’épauler) et se chargent des entretiens de positionnement, d’évaluation et de réflexivité.

Bien entendu, les représentants de l’OF sont en contact régulier avec les référents des entreprises, afin de garantir une bonne progression pédagogique et le cas échéant, d’échanger sur les freins et difficultés.

Résultats

Les entreprises volontaires sont concurrentes, elles acceptent pourtant volontiers de coopérer  dans la création d’un CQP AFEST sur le métier en tension. Leurs représentants respectifs (les référents internes) prennent du plaisir à travailler ensemble dans l’ingénierie AFEST (et tombent facilement d’accord sur un tronc commun dans l’analyse du travail réel) .

Les représentants de l’OF architecte sont très contributifs dans le projet : ils prennent le pari de prendre un coup d’avance en innovation pédagogique, d’autant qu’ils visent à être certifiés « référents AFEST »

Une première promotion d’apprenants CQP est lancée. D’autres entreprises de la branche se déclarent partantes pour rejoindre le mouvement…

Marc Dennery

Marc Dennery

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir chaque lundi l'article du Blog C-Campus !

Renseignez votre adresse mail ci-dessous