Le blog de C-Campus

Interview de Jérémy Salmon (Fifty) : “Les nudges aident à passer de l’intention à l’action”

Le transfert des apprentissages est un sujet éminemment important. Comment s’assurer que les apprenants vont effectivement utiliser les acquis de la formation une fois de retour en situation de travail ? Comment faciliter le passage à l’action ?

Pour relever ce challenge (et d’autres), Fifty a développé une approche s’inspirant des sciences comportementales et des nudges. Rencontre (à distance) avec Jérémy Salmon, cofondateur et Chief Operating Officer de Fifty, pour faire le point sur cette approche du eDoing et sur l’apport possible des nudges pour accroître l’efficacité des formations.

Découvrez l’offre de formation inter et intra C-Campus – cliquez ici.

Pourquoi avoir créé Fifty ? En réponse à quels types de besoins ?

Fifty est née du constat que pour grandir, monter en compétence, changer une habitude, il ne s’agit pas simplement de savoir ou de retenir, il faut faire.

Depuis plus de 20 ans, les acteurs de la formation se focalisent sur les modalités d’apprentissage, sur l’acquisition et l’ancrage des connaissances. C’est une nécessité, mais cela ne suffit plus.

Combien d’apprenants se sont retrouvés après une formation face à ces réflexions : “C’était très intéressant, j’ai beaucoup appris et partagé, mais… maintenant ? Comment appliquer concrètement ce que j’ai appris à mon quotidien professionnel ?”

Fifty résout le problème du passage à l’action suite aux formations et permet de mesurer sa progression.

Fifty est donc le chaînon manquant d’un système de montée en compétences efficace, le dernier kilomètre à parcourir, à savoir, l’ancrage comportementalNous avons d’ailleurs créé la catégorie dont nous sommes les leaders en Europe : le eDoing.

Notre motto : Stop Talking, Start Doing. 🙂

En quoi consiste votre solution ?

Concrètement, nous éditons une plateforme web qui