Le blog de C-Campus

TERACT intègre l’AFEST pour développer une culture apprenante !

Dans le cadre de notre récente enquête estivale auprès d’un panel de 80 référents et référentes AFEST certifiés par C-Campus, nous avons proposé à certains d’entre eux une interview pour en savoir davantage sur les AFEST qu’elles/ils ont mis en œuvre ! Alizé Chavanne Le Tallec, référente AFEST certifiée, occupe la fonction de chef de projet formation au sein de de l’université interne de TERACT (appelée “Campus Nature & Talents” by TERACT). Et elle a accepté bien volontiers cet entretien.

Vous ne connaissez peut-être pas exactement  le groupe TERACT, mais vous fréquentez probablement l’une de ses enseignes : Gamm vert, Jardiland, Delbard, Jardinerie du Terroir, Noa, Boulangerie Louise, Grand Marché La Marnière, Bio&Co, Frais d’ICI
Avec plus de 1.700 magasins en propre ou en franchise, 5.400 collaborateurs, le groupe TERACT est un acteur majeur de la distribution responsable et durable.
C-Campus y forme en 2023 des tuteurs et tutrices d’alternants et maîtres d’apprentissages. Mais dans le cadre de l’interview d’Alizé, nous nous concentrons sur un de ses projets, intégrant l’AFEST. 

Un parcours multi-modal certifiant avec AFEST

Alizé pilote un parcours multimodal certifiant de formation au management. Elle y a intégré une dose conséquente de situations apprenantes AFEST, qu’elle a conçu, ingéniéré et déployé auprès d’une première promotion de 8 apprenants. Au moment où nous l’interviewons, Alizé s’apprête à relancer une deuxième promotion, tant les résultats de la première ont été probants !

Henri Occre : pourquoi avez-vous décidé de vous professionnaliser en AFEST avec C-Campus ?

Alizé Chavanne Le Tallec : Je me suis inscrite à la formation de référente AFEST de C-Campus car j’avais bien identifié une AFEST possible dans le contexte d’un parcours mixte certifiant. Mais je ne savais pas par quel bout le prendre ! Je souhaitais monter ce projet avec AFEST dans le respect de la méthode pédagogique et aussi en suivant le cadre réglementaire, raison pour laquelle j’ai suivi la formation de référente C-Campus.

HO : Justement, quelle était la nature et l’ambition de ce projet de formation avec AFEST ?

ACLT : Nous voulions proposer un parcours certifiant en blended learning à un public de 8 futurs – potentiels managers d’équipe (vivier) au sein de nos magasins. Notre partenaire organisme de formation s’est occupé de la partie certification. Notamment en veillant à l’adéquation des modules présentiels (20 jours) et des classes virtuelles animés par ses intervenants ou par des experts internes TERACT. En ce qui me concerne, je me suis occupée de l’adaptation ou création des modules de formation au contexte TERACT et de l’ingénierie et du déploiement de la partie AFEST, d’une durée assez conséquente de 91 heures.

HO : Avez-vous bénéficié d’un co-financement par rapport à cette ambition ?

ACLT : Ce parcours est certifiant, avec des co-financements de deux OPCO différents. Quoi qu’il en soit, nous souhaitions faire les choses sérieusement, avec rigueur et méthode. De plus, nous sommes directement « passés à l’échelle », avec une première promotion d’apprenants. Il ne s’agissait pas juste de réaliser une expérimentation AFEST !

HO : Vos 8 apprenants suivent donc ce parcours pour rejoindre un vivier en tant que potentiels managers. Vous m’avez aussi parlé d’un autre enjeu sous-jacent de cette certification pour eux, pouvez-vous nous le préciser ?

ACLT : Effectivement la certification proposée au terme de leur formation est un plus, pour qu’ils se motivent dans la durée. Et surtout nous voulons reconnaitre leur engagement et l’investissement professionnel et personnel qu’ils ont fourni cette année. Notre objectif était que nos 8 collaborateurs identifiés comme « à potentiel » aient envie d’apprendre concrètement le job de manager dans nos magasins,

10 situations apprenantes AFEST dans le parcours !

HO : Je suis toujours un peu surpris que certains mettent l’AFEST à part de la formation classique, alors que les modalités peuvent parfaitement s’emboiter, selon vous !

ACLT : En effet, nous combinons les deux approches : les apprentissages méthodologique et théoriques du management se font en présentiel et classes virtuelles. Et cela fait l’objet de mises en pratiques sur 10 situations apprenantes AFEST concrètes, à réaliser en magasins, avec des vrais collaborateurs, en étant accompagné par un tuteur (généralement le directeur du magasin) ! Clairement notre ambition était que nos apprenants produisent un travail applicatif réel, à partir des connaissances engrangées, ce qui n’est pas toujours le cas après une formation classique one shot. Inversement, ils ont aussi pu se nourrir de ces expériences terrain, pour tirer le maximum de certains modules.

Grâce aux AFEST, nous étions certains qu’ils auraient déj