Le blog de C-Campus

Réseau social restreint d’apprenants : 1- apports et limites

innovation_pedagogique_2Nous entendons par Réseau Social Restreint d’Apprenants (RSRA), un réseau social accompagnant une ou plusieurs sessions d’apprenants dans le cadre d’une formation professionnelle. Nous distinguons ce RSRA du Réseau Social Massif d’Apprenants tel qu’il peut exister dans le cadre de MOOC ou de vastes communautés d’apprentissages existants sur le web. Cet article est fondé sur un récent retour d’expérience de RSRA dans le cadre d’une formation d’ingénieur en formation. Il est focalisé sur les apports et limtes de cette modalité pédagogique. Un second article présentera ultérieurement les conditions de réussites d’un RSRA.

Un RSRA est, comme son nom l’indique, avant tout un réseau social. Il peut utiliser des réseaux bien connus du grand public tels Facebook ou Linkedin en les “privatisant”. Ou des réseaux plus professionnels tels que Yammer (c’était le cas dans notre expérience) ou des outils conçus pour l’occasion (c’est le cas aujourd’hui avec notre plateforme CampusFormateur).
L’avantage des outils dédiés est évidemment la flexibilité. Celui des outils grands publics est la prise en main accélérée. Dans tous les cas, le choix de l’outil n’est pas un enjeu majeur. L’accompagnement et l’animation qui est faite autour du RSRA est bien plus important (1).

Les 5 apports d’un RSRA

Dans une dynamique de formation professionnelle, un réseau social remplit 5 fonctions principales qui sont autant d’apports pédagogiques :

Mettre à disposition le savoir

Le RSRA joue en premier lieu le rôle de LMS. Il permet de classer et mettre à jour l’ensemble des contenus utilisés au cours de la formation. Il peut porter à la fois des modules de E-Learning ou M-Learning, des fiches E-Reading ou des articles sous la forme de posts.

Cette première fonctionnalité est essentielle et doit être animée. il revient au responsable du programme d’organiser la mise en forme et l’accessibilité aux contenus et d’amener les formateurs à s’impliquer dans les mises à jour.

La fonction “accès au savoir” du RSRA doit être conçue davantage comme une base de ressources documentaires consultable dans l’action que comme un parcours de formation à suivre (type MOOC ou parcours blended).

Préparer et suivre les séquences synchrones

Un RSRA permet de déployer à la fois les principes de pédagogie inversée et de formation-action. Avant chaque séquence sychrone, le formateur invite ses apprenants à préparer leur prochain atelier présentiel ou classe virtuelle en leur confiant des travaux. Le RSRA remplit une fonction de transmission de consignes et de relances.

Le RSRA intervient également post formation synchrone en incitant les participants à mettre en oeuvre leurs plans de suivi. Le formateur peut leur fixer des tâches à réaliser de retour à leur poste de travail et leur donner des conseils pour les réussir. Les participants apprennent ainsi en faisant (approche “learning by doing” ou “formation-action”).

Cette animation peut se faire via “le mur” du groupe ou via une messagerie interne par session lorsque le mur est ouvert à plusieurs sessions.

Conseiller et aider les apprenants dans leur progression

Un RSRA, c’est avant tout un groupe d’apprenants en cours de développement. A l’inverse du stage de formation qui ne s’inscrit pas dans la durée, le RSRA favorise la fonction “Learning In Progress. Les formateurs ou les pairs peuvent intervenir en “réactivité ascendante” à la demande des apprenants. Les échanges, là aussi, peuvent se faire via le mur du groupe (qui est utilisé alors comme un forum) ou via des messageries privées internes au groupe (entre l’apprenant ou un groupe d’apprenants et le formateur ou le community manager).

Partager les bonnes pratiques

Le RSRA est un formidable moyen pour capitaliser les bonnes pratiques entre apprenants. Chacun peut faire part sur “le mur” de ses retours d’expérience. Il permet de décloisonner notamment au sein des grandes entreprises, mais également de favoriser la fertilisation croisée pour des formations inter-entreprise.

Veiller

Le RSRA permet enfin de faire de la veille entre apprenants. “Le mur” du réseau social peut être utilisé comme un fil Twitter. Cette veille est surtout utile pour les groupes d’apprenants expérimentés ou pour des contenus techniques en perpétuelle évolution.

Les 3 limites d’un RSRA

Le RSRA n’est pas la nouvelle panacée pédagogique. Il présente, comme toute approche, ses limites. Elles sont au nombre de trois principales :

Complément mais pas substitution

Sauf cas exceptionnel de communautés expertes, Le RSRA ne fonctionne bien qu’en complément de formations synchrones (stage, atelier ou classe virtuelle). Son aspect asynchrone et la nature du media utilisé (l’écrit numérique) ne permet pas suffisamment de feed back. La qualité de la relation pédagogique reste encore limitée. Les savoirs complexes, les savoir-faire sophistiqués peuvent difficilement être acquis via le RSRA par des apprenants débutants. Le présentiel et l’expérienciel restent mieux adaptés.

Population adaptée

Le RSRA ne se prête pas à tous les publics. Il exige de la part des apprenants un engagement nettement supérieur à celui demandé dans des formations présentielles. Consulter hedomadairement un RSRA n’est pas naturel. Cela n’a rien à voir avec consulter son compte Facebook.

Le RSRA demande aussi certaines compétences. S’approprier les fonctionnalités du réseau social évidemment, mais également être à l’aise avec la lecture numérique, qui comme l’a défini Christian Vandendorpe est avant tout une “lecture ergative”, bien plus active que la lecture imprimée.

Des groupes à deux vitesses

Du fait de l’implication contrastée des participants dans le RSRA, le groupe d’apprenants progresse de façon différenciée, sur longue période. Sur des parcours de plus de 6 mois, les apprenants actifs sur le RSRA (au moins une fois par semaine) développent davantage leurs compétences que les apprenants peu, voire inactifs. En fin de parcours, l’hétérogénéité du groupe devient difficile à gérer. D’autant plus que les participants actifs au RSRA sont souvent les plus expérimentés.

 

Nous verrons dans un prochain post comment faire face à ces limites à travers les conditions de réussite à la mise en place d’un RSRA.

 

1) Pour en savoir plus sur les réseaux sociaux voir le référentiel Lecko.
Marc Dennery

Marc Dennery

The selected Optin Cat form doesn't exist.