Le blog de C-Campus

Référents AFEST : que de chemin parcouru depuis 2016 !

Nous franchissons au 1er trimestre 2022 le cap des 500 référents AFEST formés et certifiés par C-Campus.  Ce nouveau rôle de référent AFEST, que nous avons contribué à légitimer et professionnaliser dès 2017, est aujourd’hui reconnu. Que de chemin parcouru, depuis l’enregistrement de notre 1ère certification de référent fin 2016, à “l’inventaire CNCP”… Notre certification vient d’être renouvelée pour 5 ans par France Compétences sous le numéro RS5525. C’est une marque de reconnaissance de nos travaux de précurseurs d’AFEST avec nos partenaires, des OPCO et branches et bien sûr certains de nos clients, expérimentant cette modalité avec nous dès 2017 ! 500 référents certifiés, ce sont 500 projets AFEST menés : quelle somme d’expériences ! 

Si vous souhaitez vous aussi devenir référent AFEST certifiés, découvrez notre cycle dédié ici.

Le rôle de “référent AFEST” va évoluer…

Le rôle de référent AFEST en entreprises ou en organismes de formation a déjà évolué depuis 2016. Il s’est élargi à des profils que nous n’imaginions pas forcément à l’époque. La réforme de la formation de 2018 est passée par là, avec la reconnaissance officielle de l’AFEST. Le monde de la formation professionnelle devient VICA (volatile, incertain, complexe, ambigüe). Il change de manière accélérée depuis quelques années (digitalisation, distancialisation, individualisation, etc.). De grands défis vont donc (aussi) impacter prochainement les référents AFEST.

3 grands profils de référents AFEST

Dès 2016, le rôle de référent AFEST tenait en deux grands rôles :

  1. Concevoir et organiser l’AFEST.
  2. Accompagner ou réaliser son déploiement en entreprise.

Notre première version de la certification AAFEST de 2016 établissait le référentiel de compétences du “référent AFEST”. Ce référentiel vient d’être modernisé à l’occasion du renouvellement de notre certification fin 2021.  Le référent y reste à la fois un technicien de l’ingénierie AFEST et un chef de projet formation – AFEST.
Néanmoins on distingue 3 profils distincts de référents se formant et se certifiant chez C-Campus :

  1. Le référent “expert interne en entreprise d’un domaine” : il identifie les situations apprenantes AFEST, formalise un “parcours” pour les apprenants (alternant mises en situation et séquences réflexives). Il en délègue la réalisation à un ou des “tuteurs – accompagnateurs” ou assume lui-même une part du déploiement comme accompagnateur. On retrouve parmi nos certifiés, une diversité incroyable de profils d’experts en entreprises  : des ingénieurs, des scientifiques, des maîtres d’hôtel en restauration, des praticiens du secteur de la santé, des responsables formation, des spécialistes du sport, des informaticiens, des commerciaux etc.
  2. Le référent “consultant ou conseiller formation” : il apporte souvent une prestation d’appui conseil AFEST. Il en diagnostique la faisabilité chez son client, réalise l’analyse des situations de travail puis amène les parties prenantes à co-construire le parcours. Le cas échéant, il accompagne et outille les accompagnateurs/tuteurs AFEST, pour le déploiement proprement-dit, auprès des apprenants.
  3. Le référent “responsable ou ingénieur de formation” : dans le cadre d’un parcours de formation existant ou nouveau, il intègre cette nouvelle modalité AFEST, dans le “mix pédagogique” existant. Il repère avec les experts de ses clients,  les situations de travail “AFESTisables”. Puis comme son confrère consultant, il construit le parcours, et enfin identifie, outille et coordonne les formateurs-accompagnateurs, en charge du déploiement auprès des apprenants. Qu’ils soient en organismes de formation ou formateurs internes en entreprises, ces profils de référent-formateur recouvrent tous les domaines de formation possibles : industriel, tertiaire, agricole, télécoms, distribution, sanitaire et santé, etc.,  hard skills et soft skills et tous les publics : salariés, demandeurs d’emplois, alternants, intermittents, etc.

Trois défis pour les référents AFEST

Défi n° 1 : choisir entre AFEST en multimodalités ou AFEST seule  ?

Le référent va devoir arbitrer selon son profil et les projets, entre deux approches.
Soit considérer l’AFEST comme une partie d’un parcours multimodal. A condition bien sûr qu’en plus des compétences de référent AFEST, il possède des capacités en ingénierie pédagogique globale. En ce cas le référent compose  une sorte de “menu formation” pour ses apprenants, où l’AFEST n’est qu’une partie parmi d’autres :

  • en “apéritif” de leur parcours, les apprenants peuvent par exemple vivre d’abord un moment collectif synchrone : un stage présentiel ou des classes virtuelles. Ce regroupement donne du sens à la formation, apporte les fondamentaux et crée une dynamique de groupe,
  • puis en “entrée” dans la thématique de formation, chacun suit un ou plusieurs cours en ligne d’approfondissement,
  • ensuite en “plat”,  chaque apprenant a la possibilité de solliciter le formateur, un tuteur ou un expert, pour bénéficier de conseils sur ses travaux personnels et de réponses à ses questions de mise en oeuvre des acquis de la formation,
  • enfin en “dessert” chacun a droit à une AFEST personnalisée, en fonction de ses priorités, parachevant son parcours par des mises en situations et des séquences réflexives.

Soit proposer l’AFEST en modalité “stand alone”.
Les profils de référents AFEST de consultants / conseillers / experts internes, privilégient cette approche.  Il n’est d’ailleurs pas tout à fait exact de parler “d’AFEST seule”. En réalité, dans la pratique des entreprises, l’AFEST est souvent proposée aux apprenants comme consécutive ou complémentaire à un accompagnement classique par un tuteur. En ce cas on combine le meilleur des deux modalités : là où l’apprenant a besoin de conseils, de “modèles”, le tutorat dirigé lui permet de progresser de manière guidée et sereine ; là où il se sent prêt à passer à la pratique, le tuteur devient son accompagnateur et via la séquence réflexive AFEST, il l’amène progressivement à apprendre par lui-même, de lui-même et à “s’autonomiser”.

Remarque : l’AFEST pourrait être proposé en “comodalité” mais cette dernière approche toute récente est encore expérimentale. Il vaut mieux attendre qu’elle s’installe dans le paysage de la formation (lire notre article sur la comodalité)

Défi n°2 : travailler seul comme référent ou s’associer à d’autres référents AFEST ?

Au vu des besoins considérables de formation et d’apprentissages “au poste” des salariés (on boarding, off boarding, reskilling, upskilling, etc. pour parler en bon français !) nous conseillons clairement de travailler en pool de référents”.

  • pool mixant des référents “formateurs” et des référents “experts internes” : on parle alors “d’AFEST hybrides” où des référents spécialistes de la formation professionnelle co-construisent les parcours AFEST avec les référents experts métiers des entités. L’avantage est que les parties prenantes sont toutes deux “acculturées à l’AFEST”. Elles partagent donc un langage et des repères communs sur ce qu’est une AFEST et la pédagogie à prévoir pour les “situations apprenantes” ! Un de nos grands clients organise déjà ces pools, sorte de “task-force AFEST” (encore un anglicisme, désolé…)
  • pool de référents “consultants-formateurs” : sur des grands projets AFEST par exemple,  concernant des centaines, voire milliers d’apprenants potentiels, il est judicieux de s’associer entre spécialistes des AFEST, pour partager la charge et surtout apporter une richesse de points de vue, d’outils et d’approches possibles dans cette modalité pédagogique ! Dans le cadre de la réponse à un grand appel d’offre, nous venons par exemple de nous positionner comme tel chez C-Campus avec plusieurs partenaires…

Pour amener ces professionnels de l’AFEST à échanger, partager, réseauter et approfondir leurs réflexions sur l’AFEST (et d’autres innovations…), nous avons crée le “Club des certifiés C-Campus” Si vous êtes certifié(e) par C-Campus, vous pouvez adhérer à ce Club à compter d’avril 2022 et ainsi rejoindre la communauté déjà constituée.

Défi n°3 : AFEST individuelle ou AFEST collective ?

A peine l’encre du décret sur l’AFEST du 28/12/2018 était-elle sèche, que nous rêvions déjà chez C-Campus, de la compléter par l’AFEST collective d’équipe. Pour la petite histoire, nous avions abordé dès 2007 chez certains clients, notamment des grandes marques automobiles, des démarches d’apprentissages collaboratifs “terrain” entre salariés. Nos clients n’ont ainsi pas attendu l’AFEST “officialisée”, pour innover en la matière, de même qu’ils n’ont pas attendu la reconnaissance de la formation à distance dans le code du travail, pour l’utiliser auprès de leurs salariés…

Là aussi les référents AFEST vont devoir opérer un choix :

  • se spécialiser dans l’une (AFEST individualisée) ou l’autre (AFEST collective) en fonction de leur appétence et aisance, par rapport à ces deux modèles. En effet, les démarches sont similaires mais le rôle de certains acteurs n’est pas exactement les mêmes. En AFEST collectives, les managers deviennent des contributeurs clés. Alors qu’en AFEST individuelle ils sont surtout chargés de veiller aux conditions de “bon apprentissage”. En outre les méthodes utilisées pour apprendre et mener les séquences dites de “réflexivité”, ne sont pas les mêmes non plus, entre le modèle individuel ou collectif de l’AFEST.
  • la solution alternative à la spécialisation réside peut-être à nouveau dans le pool de référents : les uns se concentrant sur les AFEST individualisés, puis passant le relais à ceux mettant en musique les AFEST collectives, avec la contribution des managers d’équipe apprenante (notre nouveauté 2022, pour former des managers capables de bâtir et développer des “équipes apprenantes”).
The selected Optin Cat form doesn't exist.
Abonnez-vous à notre newsletter