Le blog de C-Campus

Jonathan Pottiez, expert en management de la formation, rejoint C-Campus

Avec la nouvelle année, l’équipe des consultants permanents de C-Campus s’agrandit. Et nous sommes très heureux d’accueillir Jonathan Pottiez, bien connu pour ses travaux sur l’évaluation de la formation et des systèmes de développement de compétences. Chez C-Campus il interviendra plus particulièrement sur le management de la formation et les pratiques innovantes de formation notamment l’AFEST.

Jonathan, qui es-tu ?

Je suis un professionnel de la formation, de 38 ans, qui travaille depuis une quinzaine d’années dans le domaine, autrement dit depuis la fin de mes études. Je me suis notamment intéressé en début de carrière à un sujet qui ne m’a plus quitté depuis, à savoir l’évaluation des formations. Cela s’est traduit concrètement par une thèse de doctorat sur le sujet, un certain nombre d’articles et de contributions diverses (chapitres d’ouvrages, avis d’expert, conférences, etc.), et également un livre devenu une référence en France : L’évaluation de la formation(Dunod, 2017, 2eéd.).

Ce travail de fond m’a permis d’échanger avec un nombre important d’entreprises, d’organismes de formation, d’OPCA… et d’être identifié par les Kirkpatrick, qui sont des spécialistes mondialement reconnus dans le domaine. Ah le fameux modèle de Kirkpatrick ! Ces derniers m’ont ainsi proposé de devenir l’un de leurs facilitateurs afin d’accompagner et de former les professionnels francophones au nouveau modèle de Kirkpatrick. Un modèle sur lequel j’aurai l’occasion de revenir sur ce blog et qui permet d’évaluer le retour sur les attentes (ROE – Return on expectations). J’ai la chance d’être actuellement le seul facilitateur certifié Kirkpatrick de niveau or dans le monde francophone, ce qui me permet notamment de visiter fréquemment notre beau pays, tout comme la Belgique, la Suisse…

Pourquoi as-tu décidé de rejoindre C-Campus ?

Comme de nombreux professionnels de la formation, j’ai toujours suivi attentivement les contributions des experts de C-Campus. Il y a évidemment le blog qui est désormais une véritable référence, et puis les nombreux ouvrages de Marc Dennery ont contribué à façonner ma vision de la formation en entreprise, d’abord en tant qu’étudiant puis en tant que consultant. J’ai ainsi été amené à échanger régulièrement avec lui, notamment à l’occasion de la publication de la 1reédition de mon livre pour lequel il avait publié une critique, puis dans le cadre de la 2eédition qui comporte son témoignage. Nous avons ensuite eu l’occasion d’intervenir chez des clients communs pour faire mieux connaissance. Les échanges conviviaux que j’ai eus avec le reste de l’équipe ont achevé de me convaincre que C-Campus était l’endroit le plus propice à la poursuite de mon développement professionnel.

Que vas-tu apporter à l’équipe et aux clients de C-Campus ?

Évidemment, ma venue va nous permettre d’aller encore plus loin sur le sujet de l’évaluation de la qualité, de l’efficacité et de l’efficience des formations. Tout un programme ! Car évaluer n’est utile que si cela permet concrètement d’améliorer les formations sur différents aspects. Une offre de services est en construction, englobant du conseil, de l’accompagnement, de la formation… pour tous types d’acteurs. Nous aurons de belles surprises à annoncer d’ici peu…

Au-delà de l’évaluation, j’ai eu l’opportunité de bénéficier d’une certaine diversité d’expériences professionnelles (mais toujours dans la formation !), m’ayant permis de développer aussi d’autres expertises, comme l’application des méthodes agiles à la formation(ayant été Product Ownerquelques années et inconditionnel de la méthode Scrum) ou encore la digitalisation de la formation (digital learning, blended learning, rapid learning…).

Je viens donc enrichir les différentes expertises de C-Campus tout en bénéficiant de celles de l’équipe en place, notamment sur la réforme de la formation et ses impacts, la formation en situation de travail (FEST) et le digital learning…

De ton point de vue, quels sont les défis majeurs de l’année à venir, notamment en lien avec l’évaluation ?

Le sujet phare est sans conteste la réforme de la formation, son application, ses impacts. Celle-ci renforce encore davantage l’importance de l’évaluation :

  • D’abord l’évaluation de la qualité: dans la continuité du décret de 2015, le législateur a souhaité aller plus loin sur cette question. Les prestataires de formation doivent démontrer leur professionnalisme, notamment via l’obtention de labels ou certifications qualité. Et cela est conditionné, au moins en partie, par la mise en œuvre d’un système d’évaluation adéquat, impliquant tant les apprenants que les commanditaires.
  • Mais il est également question d’évaluer l’efficacité et l’efficiencedes actions : la fin des cofinancements pour les entreprises de plus de 50salariés nous fait définitivement basculer dans le paradigme de la formation-investissement. Logiquement, seules les formations dont l’impact sera démontré pourront subsister à terme. Ainsi, pour défendre leur budget, les responsables formation devront s’outiller et aller bien au-delà des seules évaluations « à chaud ». Cela est d’autant plus vrai que, au vu de la multiplication des modalités pédagogiques et, donc, des formations hybrides (pouvant mêler présentiel, distanciel et FEST), va se poser nécessairement la question des « meilleures » manières d’apprendre.

C’est un nouveau monde qui s’offre aux professionnels de la formation en France et je crois fermement que l’évaluation sera une alliée de poids pour les aider à peser davantage au sein de leur entreprise. Ne compte que ce qui se compte, n’est-ce pas ? Alors servons-nous de l’évaluation pour valoriser nos actions et améliorer en continu leur impact sur les collaborateurs et l’entreprise. La réforme nous y invite, indirectement, tout comme le bon sens.

Merci Jonathan et bienvenue !

Pour aller plus loin quelques articles, interviews ou écrits de Jonathan Pottiez parus ces derniers années :

  • Comment évolue l’évaluation de la formation – cliquez ici.
  • Kirkpatrick : un modèle encore inexploité – cliquez ici.
  • Qualité, efficacité, efficience : trois enjeux de l’évaluation en formation – cliquez ici.
  • Le responsable de formation devient manager de la performance – cliquez ici.
  • Livre blanc sur l’efficacité du blendes learning en partenariat avec UNOW – cliquez ici.
  • Interview pour Cursus Pro sur le nouveau rôle du responsable de formation – cliquez ici.
  • Et si vous avez du temps, la thèse de Jonathan “évaluation de la performance de la formation en entreprise par une approche systémique” en deux tomes… – cliquez ici.
Marc Dennery

Marc Dennery

Vous avez apprécié cet article, abonnez-vous au blog ! 

S'inscrire au Blog de C-Campus