Le blog de C-Campus

Comment faire ses premiers pas dans la formation digitale ?

Cette question peut paraître sans grand intérêt pour tous ceux qui sont déjà passés depuis de nombreuses années au E-Learning et vogue aujourd’hui vers de nouveaux horizons : Rapid E-Learning, Daily Training, Social Learning… Mais beaucoup d’entreprises en sont encore au seul format pédagogique du stage. Alors, comment leur faire profiter des enseignements de ceux qui tracent la route devant ?

Voici cinq conseils que nous avons l’habitude de donner à nos entreprises clientes ou prospects pour réussir sa migration vers la formation digitale :

1) Penser projet avant solution technique

Avant de partir bille en tête sur l’achat d’une plateforme, d’un nouvel outil de réseau social ou encore de logiciels de Rapid E-Learning ou de catalogue d’offre de modules E-Learning, la première bonne question à se poser est quel est le projet exemplaire à réaliser. Ce projet doit être un “quick win“, facile à gagner pour montrer que la formation digitale : “ça marche à peu de frais !“

Si vous n’avez pas de projet sous la main, méfiez-vous et reculez le démarrage. Evitez à tout prix les projets à fort enjeu qui cristallisent les attitudes négatives. Vous aurez déjà assez à gérer en introduisant de nouvelles technologies, cela ne sert à rien d’avoir en plus à gérer les résistances au changement.

2) Avancer pas à pas en tirant les leçons de chacune des expériences

Avoir des expériences, c’est bien ! En tirer les leçons, c’est mieux. Faites systématiquement des bilans détaillés de vos premières expérimentations de formation digitale. Interviewés les participants, le management, les concepteurs… de façon la plus objective qui soit et identifiez les leçons que vous pouvez en tirer pour les futurs projets

3) Mettre en place un plan de communication autour du virage “formation digitale“

Soignez la communication autour de vos premiers projets. Evitez les discours simplement économiques, vous vous attirerez les oppositions du plus grand nombre. Privilégiez des messages positifs sur l’agilité, l’efficacité, l’accès de tous à la formation…

Veillez à accompagner chacun des acteurs. La formation digitale ne va pas de soi pour les apprenants, mais aussi pour les managers et surtout les formateurs eux-mêmes. Expliquez-leur l’intérêt qu’ils peuvent y trouver (fonction de conseil et d’accompagnement).

4) Retarder les investissements et faire toujours simple, agile et fiable

Après quelques premières expériences, vous allez devoir faire des choix d’équipement : achat de plateforme (E-Learning ou Social Learning), de logiciel de Rapid E-Learning, d’achats de modules sur étagères… Ces choix ne sont pas anodins et vous engagent souvent pour plusieurs années. Vu la vitesse à laquelle les technologies évoluent, vous avez intérêt à reculer les investissements tant que vous n’avez pas une idée claire de ce que vous voulez faire.

Lorsque vous êtes prêt à investir, choisissez toujours les solutions les plus simples (Le plus technologique est généralement l’ennemi du mieux pédagogique !), les plus agiles (prévoyez de pouvoir revenir en arrière ou “d’up grader“ vos solutions) et fiable (privilégiez des opérateurs ayant une réelle expérience dans le domaine et vous garantissant les mises à jour nécessaires).

5) Internaliser à condition d’en avoir les moyens

Et un jour viendra où le développement de votre formation digitale sera tel, que vous vous poserez la question : “make or buy“. Encore une fois, ne vous la posez pas trop tôt ! Au départ, vous avez intérêt à vous concentrer sur l’acceptation de l’usage de la formation digitale plutôt que sur sa production. Mais lorsque les volumes augmentent vous pouvez penser à internaliser. Attention ! cela nécessite des moyens importants (logiciels, hardware, maintenance…) et des compétences rares (éditoriales, pédagogiques, rich media, technologique…) qui ne peuvent être investis qu’à condition d’avoir les volumes nécessaires (au moins une douzaine de  modules E-Learning par an, minimum de 1000 stagiaires pour une plateforme…

Si ces conditions ne sont pas réunies, transférez la charge d’investissement aux organismes de formation externe qui quoi qu’il arrive seront contraints de passer à la formation digitale !

Marc Dennery

Marc Dennery

Vous avez apprécié cet article, abonnez-vous au blog ! 

Add comment

S'inscrire au Blog de C-Campus