Le blog de C-Campus

7 clés pour créer une culture de l’apprentissage au sein d’une entreprise

Le développement d’un climat favorable à l’apprentissage est une condition indispensable à la réussite d’une entreprise apprenante. Il revient au top management et au management intermédiaire de porter et diffuser, par leurs attitudes et les valeurs qu’ils communiquent, une véritable culture de l’apprentissage. Voici 7 clés pour créer cette culture de l’apprentissage.

1) Accepter le droit à l’erreur

Eviter de sanctionner la moindre imperfection, le moindre échec. Accepter qu’un service soit rendu à 90 ou 95%, l’essentiel est que le collaborateur s’engage à l’améliorer par des boucles de type “essai-erreur” ou “action-correction”.

2) Accepter la remise en cause

Ré-interroger systématiquement ses pratiques, ses façons de faire. Utiliser les outils de la créativité pour repenser les processus en permanence. Eviter les attitudes du type : « ça ne marchera jamais ! », « On a toujours fait comme ça, et ça a toujours bien fonctionné ! »

3) Copier, c’est gagner !

Favoriser les comportements ouverts sur l’extérieur. Rechercher par des pratiques de benchmarking comment les autres entreprises font ailleurs pour copier-améliorer les meilleures pratiques. Eviter le syndrome « Not invented here » (pas inventé ici). Privilégier plutôt les attitudes « Proudly found elsewhere » (fièrement trouvé ailleurs).

4) Favoriser les apprentissages en double boucle

Selon la théorie de l’apprentissage organisationnel de Schön et Argyris, il existe deux types d’apprentissage. L’apprentissage en simple boucle, dit « d’adaptation », est fondé sur les routines. Il permet de résoudre des problèmes simples en répétant les expériences vécues précédemment. L’apprentissage en double boucle, dit « d’exploration », est fondé sur l’innovation, la créativité. Il conduit non seulement à résoudre le problème posé mais à repenser totalement ses modèles de penser, de faire, que l’on pourra généraliser ultérieurement au sein de l’entreprise.

5) Reconnaître l’apprentissage

Valoriser dans la politique RH les personnes qui ont appris davantage que les diplômés. Donner à chacun des occasions d’apprendre. A travers les entretiens annuels, fixer à chacun des objectifs de progrès ou de développement personnel.

6) Valoriser le partage de connaissance

Mettre en valeur les comportements et les personnes qui « désilotent » l’entreprise. Celles qui pensent davantage « résultats pour l’entreprise » que « logique métier ». Celles qui transfèrent leur savoir plutôt qui le gardent jalousement.

7) Gamifier le travail !

Le travail n’est pas forcément un dur labeur. Il peut être amusant et ludique, source de plaisir autant que de difficultés. Créer des challenges, des jeux concours, inviter chacun à sortir de sa zone de confort, donner du sens en fixant des objectifs partagés, ambitieux et réalistes amènent chacun à se dépasser et à apprendre en permanence. Les équipes commerciales savent très bien le faire, pourquoi ne pas s’en inspirer ?

Marc Dennery

Marc Dennery

Vous avez apprécié cet article, abonnez-vous au blog ! 

S'inscrire au Blog de C-Campus