Le blog de C-Campus

Savez-vous faire un MOOC ?

innovation_pedagogique_2Le MOOC est à la mode. Les entreprises sont tentées par l’expérimentation. Elles s’interrogent : savons-nous faire un MOOC ? Excellente question. Mais que signifie savoir faire un MOOC ? Que faut-il savoir-faire de plus (de moins) que pour concevoir des dispositifs de formation multimodaux ?

Avant de présenter les 5 savoir-faire fondamentaux pour la maîtrise d’un MOOC, revenons un instant sur la définition. Un MOOC, c’est Massif (plusieurs centaines, voire milliers d’apprenants), Ouvert à tous (il n’y a pas de pré-requis, tous les apprenants peuvent s’inscrire), On line (l’essentiel du contenu est digitalisé même si des parties peuvent être acquises en présentiel ou en situation de travail) et surtout, c’est un Cours (il y a donc un minimum de guidance pédagogique ; ce n’est pas seulement du contenu libre d’accès). Il existe deux types de MOOC : les xMOOC ou MOOC académiques où les interactions restent faibles entre apprenants et les cMOOC (MOOC connectivistes) où les apprenants peuvent échanger entre eux sur des forums ou des réseaux sociaux d’apprenants.

Ainsi défini, le MOOC est donc un dispositif multimodal particulier. On pourrait même dire “plutôt simplifié” par rapport à des dispositifs de type parcours de professionnalisation certifiants : pas de positionnement amont, pas ou peu de tutorat, pas ou peu de combinaison entre les diverses situations pédagogiques (présentiel, distanciel, expérienciel), pas ou rarement de réels protocoles de certifications…

Savoir-faire n°1 : formaliser et digitaliser le contenu

C’est probablement le savoir-faire le plus difficile à maîtriser pour une entreprise. Il s’agit de trouver les experts capables de vulgariser leur expertise : de la capitaliser et la mettre en forme. La question de la formalisation des contenus n’est pas propre à la production de MOOC. C’est vrai que le problème se pose avec plus d’acuité car l’essentiel du contenu est digitalisé. Avec le tutorat ou la formation classique, la formalisation peu être moins aboutie. Voici les quelques questions à vous poser avant de vous lancer :

  1. Nos meilleurs professionnels sont-ils vraiment des experts reconnus ?
  2. Sont-ils capables de structurer et formaliser du contenu ?
  3. Passent-ils bien face caméra ? Maîtrisent-ils les codes de l’exposé filmé et/ou du webinar ?
  4. Avons-nous la capacité de produire de façon industrielle du E-learning ou du Flash learning ?
  5. Avons-nous déjà une base de ressources documentaires à jour et facilement exploitables ou sommes-nous capables de la réaliser rapidement ?
  6. Etc.

Savoir-faire n°2 : bâtir une progression pédagogique

Par définition, le MOOC est un cours. Il y a donc une dimension pédagogique forte. Les questions à vous poser tournent autour de l’ingénierie pédagogique :

  1. Pouvez-vous mettre à disposition de vos experts un ou plusieurs ingénieurs en pédagogie capables de les aider à définir les objectifs pédagogiques et le découpage en séquences pertinentes du MOOC ?
  2. Maîtrisent-ils, ces ingénieurs en pédagogie, la capacité à concevoir une guidance efficace : présentation des objectifs pédagogiques et du parcours de formation, mise en place de tutorat et de travaux d’application apprenants… ?
  3. Sont-ils capables de concevoir des exercices de contrôle des connaissances favorisant un feed back positif aux apprenants (quiz, test, exercices d’application, travaux de synthèse…) ?
  4. Etc.

Savoir-faire n°3 : animer des réseaux sociaux d’apprenants

Dans le cas d’un cMOOC, comme nous l’avons vu plus haut, l’apprentissage se fait essentiellement entre les apprenants via un RSA (réseau social massif d’apprenant ou restreint) et/ou des forums. Les questions que vous devez vous poser sont focalisées sur les ressources d’animation :

  1. Pouvez-vous mettre à disposition un ou plusieurs animateurs de communautés d’apprentissage ?
  2. Auront-ils suffisamment de temps pour capitaliser les productions de la communauté ?
  3. Sauront-ils relancer, répondre, réagir de façon pertinente ?
  4. Etc.

Savoir-faire n°4 : diffuser les contenus à un grand nombre d’apprenants

Des “pure players” du MOOC tels que Coursera sont arrivés sur le marché en proposant des plateformes dédiées au MOOC. Mais très vite les spécialistes des LMS ont su s’adapter. Aujourd’hui, quasiment tous les éditeurs proposent des évolutions de leurs plateformes ouvrant vers des fonctionnalités de type MOOC (accessibilité des contenus progressive en fonction de l’itinéraire pédagogique défini, possibilité d’échanger grâce à une couche de type réseau social…). Finalement, ce savoir-faire n’est peut être pas le plus difficile à maîtriser. Si vous répondez positivement à ces quelques questions, c’est gagné !

  1. Avons-nous un LMS capable de donner accès à du contenu selon un parcours défini ?
  2. Si nous n’avons pas de LMS avons-nous à notre disposition des outils de type intranet, chaîne privée vidéo ou Sharepoint sur lesquels il nous est possible de stocker et diffuser du contenu ?
  3. Avons-nous également des outils de réseaux sociaux disponibles (ex. Yammer) ?
  4. Avons-nous une solution de webinar fiable et capable de diffuser à un grand nombre ?
  5. Etc.

Savoir-faire n°5 : manager un projet complexe

Enfin, mener à bien un projet de conception et diffusion de MOOC nécessite une grande compétence en gestion de projet. Les acteurs sont nombreux, les décisions à prendre souvent complexes, les budgets investis loin d’être négligeables… Les questions essentielles à se poser sont :

  1. Sommes-nous capables de nous organiser en projet ? De réunir un comité de pilotage et des groupes de travail pour la mise en oeuvre du MOOC ?
  2. Pouvons-nous nommer en interne ou en externe un chef de projet capable de piloter la conception et la mise en oeuvre du MOOC ?
  3. Avons-nous suffisamment de moyens et de temps pour mener sereinement ce projet ?
  4. Etc.

 

Alors savez-vous faire un MOOC ? Très probablement. Mais si vous avez encore quelques doutes n’hésitez pas à faire, sur France Université Numérique, l’un de ces quelques MOOC qui vous apprendront justement à faire des MOOC !

Marc Dennery

Marc Dennery

The selected Optin Cat form doesn't exist.