Le blog de C-Campus

10 pistes pour faire mieux avec moins suite à la réforme de la formation

management_formation_2Fin de l’obligation fiscale, orientation des fonds vers les formations qualifiantes et les demandeurs d’emploi… les budgets de formation des entreprises sont en danger. Les responsables de formation devront impérativement faire mieux avec moins. Mais comment faire ? voici 10 pistes à creuser.

Aligner les priorités de formation sur les projets stratégiques

Première économie évidente, recentrer les priorités de formation sur les besoins indispensables. Et pour ce faire, il est nécessaire de revisiter sa politique de formation. Vos priorités de formation sont-elles en lien avec les projets stratégiques de l’entreprise ? Pour répondre à cette question : mettez autour de la table les membres de votre comité de direction et demandez-leur de vous fixer les 5 priorités de formation pour les 3 ans à venir. Vous risquez d’être surpris. Et de découvrir des besoins que vous n’imaginiez même pas !

Optimiser la prescription des formations

Une fois les priorités fixés et l’offre reconçu, il vous reste à identifier les collaborateurs qui devront bénéficier de ces formations. Là aussi des gains très importants peuvent être faits. Les erreurs de prescription sont légions dans les entreprises, surtout dans les plus grandes.

  1. Systématisez l’entretien professionnel.
  2. Doublez systématiquement le processus de validation : toute demande de formation doit être validée par le manager N+1 et N+2.
  3. Mettez en place un comité de revue de personnel et de validation des projets de formation.

Innover pédagogiquement

Le bon vieux stage a fait son temps. Le E-Learning n’est pas non plus la panacée, même s’il est souvent pertinent. Il existe bien d’autres techniques à explorer pour réduire les coûts : MOOC, SPOC, Pédagogie inversée, Crowd Learning… Encore faut-il savoir les combiner et les mettre en oeuvre progressivement. Pour vous reperer dans ces techniques, n’hésitez pas à consulter notre guide pratique en cliquant ici.

Amener les managers à optimiser les apprentissages au sein de leur équipe

Quand on a moins de budget, il faut être malin ! Et utiliser les formes d’apprentissages n’impliquant pas de “cash out“. Dans ce domaine, le manager est un acteur clé. Il peut faire de l’accompagnement managerial, développer les apprentissages coopératifs entre équipiers (tutorat, mentorat, binôme de compétences…), introduire des techniques pour favoriser le réseautage (virtuel sur les réseaux sociaux ou réels : clubs professionnels, réseaux d’experts, benchmarking…), organiser des partages de bonnes pratiques et retours d’expériences (revue des pairs, groupe d’échange de pratique…).

Développer les capacités d’apprenance des collaborateurs

Autre façon de former sans dépenser : développer l’auto formation. Mais ce type de pédagogie a ses limites. Seuls les apprenants motivés et capables d’auto diriger leur apprentissage peuvent y parvenir. C’est pourquoi, pour faire mieux avec moins, il est impératif de former les collaborateurs à prendre en charge leur apprentissage. Il existe des techniques (faire de la veille sur Internet, organiser ses connaissances, se fixer des objectifs et des plannings réalistes d’apprentissage…) et plus globalement une attitude à adopter que l’on peut qualifier à la suite de Philippe Carré, “l’apprenance“.

Privilégier la formation interne

La formation interne est une troisième manière de faire de la formation sans “cash out“. L’intérêt de cette approche n’est pas seulement financier, il est également pédagogique. Des formations réalisées par des experts internes sont souvent plus proches des besoins des participants. Reste à former et animer la communauté des formateurs internes afin de garantir un haut niveau de qualité pédagogique.

Bâtir un partenariat avec son OPCA

Les OPCA vont jouer un rôle accru dans la fluidité du marché de la formation. Ils vont être compétents pour garantir la qualité des formations et offrir des services aux entreprises. De véritables partenariats sont à bâtir avec votre OPCA pour améliorer l’efficacité globale de votre système de formation.

Mieux faire travailler les prestataires de formation

Là aussi des partenariats sont à bâtir. Vous pouvez aller plus loin que la simple négociation tarifaire. Faites monter en compétence vos organismes de formation en les impliquant en amont dans vos projets, en les fidélisant, en les faisant travailler entre eux et pour d’autres entreprises, en leur proposant de développer avec vous de nouvelles approches pédagogiques (principe de co-développement). Bref, créez un éco-système de formation autour de votre entreprise.

Digitaliser les processus de formation

La digitalisation de la formation ne se limite pas aux aspects pédagogiques. Le processus de gestion de la formation peut être lui-même digitalisé. Au-delà des simples déclarations administratives, vous pouvez digitaliser le processus d’entretien professionnel, l’animation de communautés d’experts, les dispositifs d’évaluation et de suivi de formation… Vous gagnerez et ferez gagner du temps et ainsi vous réduirez vos coûts de formation.

Monter en compétence les acteurs de la formation

Toutes ces nouvelles approches nécessitent de la part des services de formation la maîtrise de nouvelles compétences : appropriation des nouveaux enjeux de la réforme, des nouvelles approches pédagogiques notamment digitales, capacités à animer des communautés (managers, apprenants, formateurs…). Bref, les services de formation ont besoin de chefs de projet, de leaders et beaucoup moins d’administratifs. Les cordonniers ne doivent pas être les plus mal chaussés. Ils doivent bénéficier eux-mêmes de parcours de formation ambitieux.

 

 

Marc Dennery

Marc Dennery

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir chaque lundi l'article du Blog C-Campus !

Renseignez votre adresse mail ci-dessous