Menu

Où va la formation ?

Marc Dennery, 24 novembre 2014

serendipite_2MOOC, COOC, SPOC… Le digital révolutionne la formation comme auparavant, il a pu révolutionner la musique, le cinéma, la presse… Le digital, c’est bien plus que le passage de la formation présentielle au e-learning ou aux MOOCs. Le digital, nous fait entrer dans une nouvelle ère, où notre rapport au savoir se transforme, comme cela avait pu l’être avec la découverte du codex puis de l’imprimerie. Voici résumées les principales évolutions en 5 diapos tirés de nos dernières interventions sur le sujet.

Un nouveau rapport au savoir

Le digital ne transforme pas seulement notre façon de transmettre les connaissances, mais également le savoir lui-même et par conséquent notre rapport au savoir. Savoir est-il encore nécessaire, si je peux atteindre la connaissance d’un clic ? Pour mémoire, chaque minute, 2,3 millions de requêtes sont réalisées sur Google !

 

Diapositive1

C’est quoi apprendre ?

Dans ce monde où l’accès au savoir n’a jamais été aussi aisé, la finalité de l’apprentissage évolue. Ce qui compte, c’est pouvoir accéder le plus vite possible à la connaissance utile et fiable. Et pour cela, il faut maîtriser évidemment les savoirs de base (dont l’écriture et la lecture numérique) et les fondamentaux des principales disciplines pour pouvoir se repérer et naviguer dans le flot de connaissances que nous déverse chaque jour le monde numérique.

Diapositive2

Vers un nouveau modèle d’apprentissage…

Le modèle descendant de la formation d’un sachant vers un non sachant cède peu à peu la place au modèle de la pollinisation des connaissances. « Il y a autant de professeurs qu’il y a d’élève dans une salle de classe » nous dit Michel Serres. C’est vrai ! On pourrait même rajouter qu’il y a autant de professeurs qu’il y a d’élèves et d’ordinateurs. Mais il y a des élèves qui sont plus actifs que d’autres dans les processus de pollinisation : ce sont les « abeilles » qui contribuent activement à l’échange de grains de savoir. Les « papillons », quant à eux se contentent de se nourrir des grains de savoirs à disposition, mais échangent peu.

 

Diapositive3

… d’apprenant…

Dans le monde numérique, il n’y a plus de « formé », mais des « co-apprenautes », c’est-à-dire des co-apprenants – internautes. Le terme de formé sous-entendait un élève passif que le formateur formaté. Le terme de co-appreanaute faire référence à une personne actrice de son apprentissage et même mieux contributrice à l’émergence du savoir commun.

 

Diapositive4

… et de formateur

Mais à quoi sert le formateur si les apprenants apprennent entre eux ? Malheureusement, ou heureusement pour les professionnels de la formation, les personnes capables de faire leur miel entre eux de quelques grains de savoirs ne sont pas encore la majorité. Pour quelques abeilles, il reste encore beaucoup de papillons qui ont besoin plus que jamais d’être guidés, accompagnés vers le savoir. Bref, on aura toujours besoin de pédagogues, au sens éthymologique du terme, c’est-à-dire de professionnels de la guidance et de l’accompagnement vers le savoir.

Diapositive5

Du nouveau chez C-Campus

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

CATÉGORIES