Le blog de C-Campus

L’erreur pédagogique fondamentale selon Philippe Carré

C’est avec beaucoup d’intérêt que nous avons eu la chance de consulter la vidéo que vous trouverez ci-dessous. Merci à Vincent Caputo du FPSPP de nous l’avoir fléché !

Elle résume parfaitement tout ce qui en jeu aujourd’hui autour de la transformation de la formation en entreprise. Philippe Carré, Professeur à Paris Ouest contribue, depuis de nombreuses années maintenant, à nous faire voir la formation autrement. Il nous propose ici, en moins de 30′, un éclairage remarquable sur le passage du stage au parcours apprenant. 

Il fait reposer son analyse sur ce qu’il appelle « l’erreur pédagogique fondamentale » qui est en cours malheureusement chez bon nombre d’acteurs et opérateurs de formation. Cette erreur pédagogique est le fait de croire que l’on forme quelqu’un (le stagiaire) et non pas que l’on se forme (l’apprenant). De là découle une vision de la formation erronée qui est focalisée sur le stage en formation et des plans de formation administrés, alors que nous devrions penser « apprenant », « parcours d’apprentissage » et « développement d’une culture de l’apprenance ».   

Morceaux choisis

Si malheureusement, vous n’avez pas le temps de consulter toute la vidéo, nous avons reproduit quelques verbatim sur cette question avec en amont de chacun à quel moment de la vidéo vous le trouverez.

12’30 » : « Il faut une refondation économico pédagogique de la formation »

13’30 : « Croire que la transaction pédagogique ou le drame pédagogique, est le même dans le cadre de l’école et des adultes est l’erreur pédagogique fondamentale. La formation n’est pas ce que l’on administre aux autres ». 

14’45 » : « Toutes les dérives des normes qualité, et en règle générale des dispositifs d’évaluation, est en partie imputable à l’erreur pédagogique fondamentale ({la dérive sémantique} « on se forme », verbe pronominal, à « on forme », verbe transitif direct »)

11’00 : « Le lien entre la satisfaction de la formation et la qualité des apprentissages n’est ni avéré ni corrélé… On peut être très mécontent d’une formation qui nous réussit et inversement ».

14’45 » : « On ne forme jamais personne, ce sont les personnes qui se forment avec ou sans notre aide selon Jacky Beillerot »

15’15 » : L’apprentissage est un phénomène intime, interne à la personne. La qualité du traitement pédagogique est une variable qui n’est pas nécessairement plus importante que la qualité du traitement par la personne de son propre apprentissage »

La vidéo en intégralité

Si vous avez un peu plus de temps, n’hésitez pas à consulter l’intégralité de la vidéo jointe ci-dessous. Au-delà de l’apport sur cette erreur pédagogique fondamentale, l’ensemble des propos de Vincent Caputo puis Philippe Carré sont très intéressants pour tout professionnel de la formation en entreprise. 

Visualisez la vidéo en cliquant ici

 

 

 

 

Marc Dennery

Marc Dennery

Vous avez apprécié cet article, abonnez-vous au blog ! 

S'inscrire au Blog de C-Campus