Le blog de C-Campus
Sentiment d’auto-efficacité
Albert Bandura, psychologue canadien. L’auto-efficacité est la croyance (vraie ou fausse) qu’a une personne concernant sa capacité à atteindre l’objectif fixé et visualisé. Plus la croyance sera élevé, plus la personne s'engagera et surmontera les difficultés. Le sentiment d'auto-efficacité est déterminant en formation, car plus une personne a un sentiment d'auto-efficacité élevé plus il y a de chance qu'elle passe à l'action et donc mette en oeuvre ce qu'elle a appris ou qu'elle apprenne en agissant. Le sentiment d'auto-efficacité trouve son origine dans 4 dimensions (pour aller plus loin cliquez ici):
  1. La maîtrise personnelle provenant des succès successifs ou des échecs vécus comme des épreuves surmontées
  2. L'apprentissage social ou vicariant. En se comparant à d'autres ayant des profils proches du notre et étant capables de réussir nous tirons la conclusion que nous aussi nous sommes capables de réussir et nous nous engageons.
  3. La persuasion par autrui. Si une personne nous met en confiance, notre sentiment d'auto-efficacité sera renforcé à condition que les propos tenus soient perçus comme objectifs.
  4. L'état physiologique et émotionnel. Plus on a le sentiment d'être dans un bon état physiologique et émotionnel, plus on a le sentiment que l'on pourra réussir.
En clair, si vous souhaitez favoriser le développement d'une personne, créez les conditions pour que son sentiment d'auto-efficacité soit élevé. Et vous y parviendrez par exemple :
  • Par une pédagogie de la réussite renforçant la maîtrise personnelle par des succès successifs.
  • En mettant l'apprenant dans des groupes d'individus comparables qui sont en réussite (apprentissage vicariant).
  • Par des feed back et des mises en confiance objectives d'un référent (persuasion par autrui)
  • En évitant de mettre l'apprenant dans un univers stressant.
 ">

Le sentiment d'auto-efficacité est un concept psychologique défini par Albert Bandura, psychologue canadien. L’auto-efficacité est la croyance (vraie ou fausse) qu’a une personne concernant sa capacité à atteindre l’objectif fixé et visualisé. Plus la croyance sera élevé, plus la personne s'engagera et surmontera les difficultés.

Le sentiment d'auto-efficacité est déterminant en formation, car plus une personne a un sentiment d'auto-efficacité élevé plus il y a de chance qu'elle passe à l'action et donc mette en oeuvre ce qu'elle a appris ou qu'elle apprenne en agissant.

Le sentiment d'auto-efficacité trouve son origine dans 4 dimensions (pour aller plus loin cliquez ici):


  1. La maîtrise personnelle provenant des succès successifs ou des échecs vécus comme des épreuves surmontées

  2. L'apprentissage social ou vicariant. En se comparant à d'autres ayant des profils proches du notre et étant capables de réussir nous tirons la conclusion que nous aussi nous sommes capables de réussir et nous nous engageons.

  3. La persuasion par autrui. Si une personne nous met en confiance, notre sentiment d'auto-efficacité sera renforcé à condition que les propos tenus soient perçus comme objectifs.

  4. L'état physiologique et émotionnel. Plus on a le sentiment d'être dans un bon état physiologique et émotionnel, plus on a le sentiment que l'on pourra réussir.


En clair, si vous souhaitez favoriser le développement d'une personne, créez les conditions pour que son sentiment d'auto-efficacité soit élevé. Et vous y parviendrez par exemple :

  • Par une pédagogie de la réussite renforçant la maîtrise personnelle par des succès successifs.

  • En mettant l'apprenant dans des groupes d'individus comparables qui sont en réussite (apprentissage vicariant).

  • Par des feed back et des mises en confiance objectives d'un référent (persuasion par autrui)

  • En évitant de mettre l'apprenant dans un univers stressant.


 

S'inscrire au Blog de C-Campus